Vanne EGR

Qu’est-ce que la vanne EGR ?

Inventée aux Etats-unis dans les années 70 et testée par Général Motors pour réduire les émissions de Nox, la vanne EGR (Exhaust Gaz Recirculation), appelée aussi soupape EGR ou valve EGR est présente sur de nombreux moteurs diesel. Elle a été rendue obligatoire sur les moteurs diesel récents par les normes antipollution européennes. Les véhicules à moteur essence ont également une vanne EGR.

Le fonctionnement technique de la vanne EGR

La vanne EGR permet de réduire les émissions de gaz toxique (émissions de NOx) et d’en faire circuler une partie dans le collecteur d’admission, rendant le véhicule moins polluant.

La quantité de gaz réinjecté varie de 5 à 35 % en fonction du type de moteur. La vanne EGR fonctionne lorsque le moteur est en faible charge et à un régime moteur de 2 500 tr/min.

Pour réduire les émissions de NOx, la température maximale de combustion doit être diminuée. Cette démarche peut se faire en diluant les gaz admis par le moteur avec un gaz inerte qui en s’intercalant entre le carburant et le comburant, permet de ralentir la vitesse de combustion et d’absorber des calories.

Pour contrôler le bon fonctionnement de la vanne EGR, le calculateur moteur gère le pilotage de l’EGR par l’intermédiaire d’une électrovanne ou d’un moteur électrique en fonction de multiples paramètres :

  • La température d’eau
  • La température d’air
  • Des informations de charge moteur etc.

Le principe de fonctionnement de la vanne EGR

Dès lors qu’un moteur diesel tourne à bas régime ou au ralenti, les gaz d’échappement ne sont pas brûlés en totalité ; ce qui entraîne un rejet par le moteur, d’une quantité d’oxyde d’azote et de fines particules dans l’atmosphère. Un phénomène qui va à l’encontre des normes antipollution européennes.

Afin de diminuer ces rejets, les constructeurs ont mis en place une pièce à clapet permettant de rediriger ces gaz d’échappement vers l’injection, pour qu’ils soient brûlés une seconde fois. Il s’agit donc du principe de fonctionnement d’une vanne EGR.

Un dispositif plutôt innovant mais qui avec le temps entraîne un encrassement au niveau du système d’injection. Par conséquent, la vanne EGR est impactée à son tour et peut être totalement obstruée par la suie.

Dans le cas où le clapet d’une vanne bouchée se trouve en position fermée, le véhicule fonctionne normalement mais il pollue davantage. En revanche, un clapet qui reste ouvert en permanence, provoque un endommagement au niveau du système d’admission du véhicule. Il est donc indispensable d’entretenir la vanne EGR des véhicules diesel en ayant une conduite adéquate.

Les pannes courantes de la vannes EGR

Avec le temps, la vanne EGR peut être à l’origine de certains dysfonctionnements du véhicule diesel. Une perte de puissance du moteur, un voyant moteur ou pollution allumé peut éventuellement signifier une anomalie de la vanne EGR.

Pour rappel, la vanne EGR se met à dysfonctionner lorsqu’elle s’encrasse à cause de la calamine (suie) qui vient se déposer à l’intérieur de son système. Ce dysfonctionnement entraîne ainsi une mauvaise mobilité voire un blocage total de la soupape EGR. Tout le système EGR est alors déréglé et le calculateur se met en mode “sécurité”.

Ce système entraîne un effet négatif sur le moteur qui ne peut fonctionner correctement à cause des gaz d’échappement imbrûlés qui lui sont réinjectés.

Les principaux symptômes liés au dysfonctionnement de la vanne EGR :

  • Perte de puissance
  • Véhicule qui cale souvent
  • Moteur qui broute
  • Fumée noire
  • Voyant moteur ou antipollution allumé
  • Surconsommation de carburant
  • Refus d’un contrôle technique pour cause de pollution

La vanne EGR pour moteur essence

Certains véhicules essence disposent également d’une vanne EGR essence, qui permet, en complément du catalyseur, de contribuer à la réduction des émissions de NOx en faisant circuler les gaz d’échappement dans le moteur.

Étant nocives pour la santé et l’environnement, les émissions de NOx doivent être réduites sur les nouveaux moteurs, conformément aux directives applicables.

La vanne EGR essence permet donc avec une température de combustion moins élevée d’améliorer les performances du moteur essence. Cependant, cette vanne a tendance à s’encrasser à cause des gaz imbrûlés qui la traversent.

La solution de Prestige Auto Concept

Avant de procéder au démontage ou remplacement de la vanne EGR entre 300 et 400 €, il existe une solution alternative plus efficace et peu coûteuse proposée par Prestige Auto Concept.

Un nettoyage préventif pour seulement 65 € TTC réalisé par des professionnels et utilisant du matériel de qualité, celui de Carbon-Cleaning. Il est conseillé d’effectuer un décalaminage tous les ans ou tous les 15 000 km pour prévenir de l’encrassement des moteurs. Un moteur nettoyé est un moteur en bonne santé.

“Economisez jusqu’à 10 % de carburant”

La solution de Prestige Auto Concept

Avant de procéder au démontage ou remplacement de la vanne EGR entre 300 et 400 €, il existe une solution alternative plus efficace et peu coûteuse proposée par Prestige Auto Concept.

Un nettoyage préventif pour seulement 65 € TTC réalisé par des professionnels et utilisant du matériel de qualité, celui de Carbon-Cleaning. Il est conseillé d’effectuer un décalaminage tous les ans ou tous les 15 000 km pour prévenir de l’encrassement des moteurs. Un moteur nettoyé est un moteur en bonne santé.

“Economisez jusqu’à 10 % de carburant”

Prestation de décalaminage proposer par décalaminage78 pour un tarif unique de 65 €